Témoignage d’école-maison depuis huit ans

Dans le cadre d’un projet commun initié par Julie Duquette avec la collaboration de Julie R-Bordeleau (du blogue LilyAcademix), il a été demandé aux parents éducateurs de se joindre à nous afin de témoigner de leurs expériences de scolarisation à domicile. Le thème proposé traite de ce que la scolarisation à domicile représente pour nous (notre famille, nos enfants), de ce que cela nous apporte et de comment nous la vivons au quotidien. Vous pouvez trouver l’article à l’origine du projet sur cette page.

Voici le témoignage de Véronique Jacques.

Comment résumer nos 8 années d’école-maison en quelques paragraphes… Une aventure que nous n’avions pas prévue (je n’étais pas à la maison et je n’avais jamais envisagé l’être) mais qui est, encore aujourd’hui, la plus belle décision que nous ayons prise.

Témoignage d’école-maison depuis huit ansAu départ, ce devait être temporaire. Notre premier garçon avait appris à lire par lui-même à 4 ans et nous souhaitons qu’il puisse apprendre à son rythme. Les gens de notre entourage nous suggérait de demander à ce qu’il saute une année, mais comme il était déjà parmi les plus jeunes (né en septembre), c’était pour moi inconcevable qu’il se retrouve à faire toute sa scolarité avec des jeunes de 2 ans de plus que lui. Alors, après une maternelle passée dans la joie, il serait retiré le temps que les autres enfants apprennent à lire, puis il retournait à l’école l’année suivante, en 2e année.

Mais lors de cette année à la maison, une autre chose qui n’était pas planifié est venue changer complètement notre vie. Mon mari est devenu un travailleur du Nord, avec la réalité que ça implique; il part 2 semaines par mois. Nous avions pris goût à la liberté que nous procurait l’école à la maison et ce mode de vie se mariait parfaitement bien avec notre nouvelle réalité.

Cette situation temporaire est donc devenue la seule option nous permettant d’avoir une belle qualité de vie en famille malgré l’horaire de travail atypique de mon conjoint. Le fait de m’occuper moi-même de l’éducation de nos enfants me permet d’ajuster notre horaire au sien. Lorsque papa part travailler pour 2 semaines, nous travaillons fort nous aussi pendant ces 14 jours afin de prendre congé avec lui pendant ses 2 semaines à la maison.

Quand est-il de la formation des parents?

Lorsque je me suis lancée officiellement dans cette aventure, on a questionné mes compétences puisque je n’ai pas de diplôme en enseignement. À ça, je vous répondrais que je n’ai pas non plus la responsabilité de gérer une classe de 20-25 élèves. Je vis et j’apprends au quotidien avec mes enfants. Je crois que d’être une personne passionnée, pleine d’énergie et d’imagination, qui adore apprendre, qui est prête à aller chercher les connaissances et le soutien nécessaire pour offrir le meilleur enseignement possible à mes enfants, m’est d’une plus grande utilité qu’un diplôme d’enseignement, dans un contexte d’école à la maison.

Je ne considère pas enseigner à mes enfants, du moins pas comme ça se fait dans une salle de classe. J’accompagne, je soutiens et je guide nos 3 enfants dans leurs apprentissages. Et lorsque je n’ai pas les compétences requises, mon rôle consiste à trouver quelqu’un qui les a. Et aujourd’hui, avec toutes les ressources disponibles sur Internet, c’est de plus en plus facile à trouver.

À titre d’exemple, notre garçon de 13 ans se passionne pour les langues depuis quelque temps et lorsqu’il a manifesté le désir d’apprendre une troisième langue, personne de notre famille ou amis proche n’était en mesure de l’aider. Nous nous sommes donc tournés vers un programme en ligne. Après 1 an, il est maintenant la personne de notre entourage qui se débrouille le mieux en espagnol et nous sommes épatés de la vitesse à laquelle il progresse.

La flexibilité

Lorsque nous avons fait le choix de vivre l’éducation en famille, notre façon de voir l’apprentissage a changé. Apprendre fait maintenant partie de notre quotidien. Tout devient matière à apprendre quelque chose de nouveau, on apprend partout, tout le temps. Les vacances scolaires n’existent plus, car les vacances deviennent une source incroyable d’apprentissage.

Notre horaire nous le permettant, les voyages occupent une grande place dans notre vie. Nous aimons partir, quitter le quotidien, allez voir ailleurs… Nous constatons à chaque fois à quel point le voyage offre une très grande possibilité d’apprentissages de toutes sortes.

Les enfants font du français en tenant un journal de bord, des mathématiques en gérant le budget, de la géographie en visitant des parcs naturels, de l’histoire en visitant des musées et des sites historiques, en plus d’être en immersion anglaise dès que nous quittons le Québec.

Puisque j’ai seulement 3 enfants (et non une vingtaine comme en classe) et qu’ils ne présentent pas de difficulté d’apprentissage, nous réussissons à passer à travers le programme éducatif beaucoup plus rapidement qu’à l’école. Donc en plus de la liberté d’horaire qu’elle nous procure, l’école à la maison nous permet d’avoir du temps à consacrer à des projets spéciaux; comme par exemple, cette année nous avons accueilli un chien MIRA en famille d’accueil. Ce fût une expérience exigeante, mais tellement enrichissante à plusieurs niveaux.

Nos enfants ont également beaucoup de temps pour explorer de nouveau intérêt et se consacrer à leurs passions, et ils en ont plusieurs. Au fil des ans, ils ont essayé toutes sortes d’activités, autant sportive qu’artistique. Ils apprennent en autodidacte, se font aider d’un membre de la famille et ils suivent des cours de toutes sortes (karaté, natation, patinage de vitesse, danse, peinture, piano…) où ils sont en contact, plusieurs fois par semaine, avec d’autres enfants de leur âge.

Mais après toutes ses années à vivre ensemble, je vous dirais que le point le plus positif à notre mode de vie est la relation que nous avons bâtis avec nos enfants et celles qu’ils ont développé entre frères et sœurs. Les gens sont toujours étonnés de voir à quel point ils s’entendent bien, s’entraident et ont envie d’être ensemble.

Ce n’était pas prévu et ce n’est pas toujours parfait, mais nous n’avons jamais douté que le choix que nous fait il y a 8 ans maintenant était celui qui convenait le mieux à notre famille.

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on RedditShare on TumblrShare on Google+Print this page

One thought on “Témoignage d’école-maison depuis huit ans

  1. […] LilyAcademix – 7 leçons que notre aventure d’apprentissage en famille m’a apprises Bonheu... https://escargotetcoquille.com/2017/04/22/la-liberte-educative-de-la-scolarisation-a-domicile

Leave a Reply

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *